Surmonter l'angoisse de la page blanche


En chargeant hier un élève du reportage sur la séance destiné à figurer dans la rubrique "Quoi de neuf cette semaine?", je l'ai mis, sans m'en rendre compte, dans une situation difficile.

Il a bien fait le tour des groupes, interviewé quelques-uns, pris ou essayé de prendre des photos.

Mais toute la séance, il n'a cessé de me dire, "mais madame, je ne sais pas quoi écrire!".

Au bout d'une quarantaine de minutes, il était malgré tout assis devant son écran et quand je suis partie, il avait écrit une dizaine de lignes!

L'angoisse de la page blanche est un phénomène fréquent: par où commencer? Et pour dire quoi?

Si vous ne savez pas quoi écrire, commencez pas vous détendre, par penser à autre chose. Allez faire un tour, promenez votre chien, rangez votre chambre ou préparez-vous un thé! Votre cerveau, occupé à autre chose, laisse décanter les informations et les idées multiples qui l'ont traversé. Asseyez-vous maintenant. Ecrivez une première phrase (n'importe laquelle). La suite viendra d'elle-même!

Vos idées seront confuses d'abord, mais rapidement, vous trouverez un cheminement, un plan. Mettez-le par écrit et jetez-y vos idées disparates...

N. Chaar, un des 4 professeurs de la Classe Médias 


Écrire commentaire

Commentaires : 0